La Fed et le Trésor demandent au public de commenter la nouvelle règle

La Fed et le Trésor demandent au public de commenter la nouvelle règle de voyage pour la Crypto

La Réserve fédérale et la Financial Crimes Enforcement Agency (FinCEN), une agence du Trésor américain, ont invité les lecteurs à commenter une proposition de règle qui abaisse le seuil de déclaration en vertu du Bank Secrecy Act (BSA) de 3 000 à 250 dollars pour les transactions effectuées en dehors des États-Unis dans ce qui est largement connu sous le nom de „Travel Rule“. En outre, les opérations en cryptocrédit seraient également requises Bitcoin Code pour les déclarations nationales et internationales car la règle élargit la définition de l’argent.

Selon la nouvelle règle, les transactions de bitcoin ont atteint 366 milliards de dollars en 2019 et 312 milliards de dollars jusqu’en 2020, jusqu’en août. La Fed et le FinCEN expliquent que les actifs virtuels seront définis comme de l'“argent“ selon la nouvelle règle proposée pour inclure les „monnaies virtuelles convertibles“ (CVC) et les actifs numériques qui ont cours légal. Le FinCEN s’est d’abord penché sur la question des CVC en publiant des lignes directrices en 2013, notamment parce qu’il s’agissait de la première agence américaine à aborder publiquement la question de la réglementation de la cryptographie.

Jamison Sites, un chef de file en matière d’imposition des chaînes de blocs et des actifs numériques chez RSM, le cinquième plus grand cabinet d’audit, de conseil et de fiscalité aux États-Unis, a déclaré : „Les règles proposées donnent plus de clarté et de certitude réglementaire à ceux qui opèrent avec des CVC. Cela sera positif pour le secteur“. Selon Sites, la conséquence involontaire des orientations initiales qui s’adressaient aux utilisateurs de cryptocurrences n’a pas été la mise à jour simultanée de la règle de voyage, à laquelle la règle proposée remédierait.
Une femme envoie de la cryptoconnaie via une application pour smartphone

Gros plan d’une femme utilisant une application pour smart phone afin de saisir la quantité de monnaie de cryptage qu’elle souhaite … [+] getty

Recommandé pour vous

Les plus riches de Bitcoin se vendent, alors pourquoi le prix augmente-t-il ?
Daniel Masters, vétéran de JP Morgan, explique comment Blockchain va mettre fin aux banques commerciales
L’achat de Bitcoin „comme l’investissement dans Google Early ou Steve Jobs et Apple“, prédit la légende de Wall Street et le milliardaire Paul Tudor Jones

En 2019, le Groupe d’action financière sur le blanchiment de capitaux (GAFI), un puissant organisme international axé sur la prévention du blanchiment d’argent et des activités terroristes, a émis des recommandations pour que les pays adoptent une „règle de voyage“, comme on l’appelle aux États-Unis, à appliquer aux devises numériques avec cette nouvelle publication. Plus précisément, les informations qui doivent être enregistrées et transmises avec ces transactions doivent inclure le nom et l’adresse du client, le montant de la transaction, la date d’exécution, ainsi que les données du destinataire de la transaction.

Au début de l’année, Michael Ou, PDG de CoolBitX, a déclaré : „Le secteur des chaînes de blocs et des cryptocurrences se trouve à un carrefour important. Alors que le Groupe d’action financière (GAFI) continue de diffuser ses recommandations en matière de cryptologie monétaire dans le monde entier, la conformité et la prévention des activités criminelles peuvent être extrêmement difficiles… La vérité est que la conformité aux „Travel Rules“ et l’analyse des chaînes de blocage pour suivre les activités criminelles sont les deux faces d’une même médaille“. M. Ou s’est exprimé en référence à un partenariat entre la société de courtage et Elliptic, un leader mondial des solutions de gestion des risques liés aux actifs cryptés.

La règle proposée par la Fed et FinCEN note que, „Conformément aux directives du GAFI, en mai 2019, FinCEN a publié des directives indiquant que les transferts effectués par une institution financière non bancaire sur la base d’une CVC peuvent être soumis aux règles de conservation des documents et de déplacement, au motif que ces transferts impliquent la transmission d’un „ordre de transmission“ par l’expéditeur“ – c’est-à-dire une instruction de payer „une somme d’argent déterminable à un destinataire – un critère pour l’application des règles“.

Les agences ont noté qu’au moins un groupe industriel – bien que non identifié dans la règle proposée – a affirmé que les transactions cryptées ne s’appliqueraient pas à la „règle de voyage“ puisqu’elles ne sont pas considérées comme de l'“argent“ dans une norme telle que définie par le „Uniform Commercial Code“ (UCC). Pour remédier à cette situation, la réglementation devrait „…définir le terme „argent“…pour indiquer clairement que les ordres de paiement et les ordres de transmission comprennent toute instruction de l’expéditeur de transmettre des CVC ou tout autre bien numérique ayant cours légal à un destinataire“.

Les banques impliquées dans un „transfert de fonds“, un „donneur d’ordre“, un „bénéficiaire“ et un „ordre de paiement“ ne s’appliquent que dans le contexte des banques ; cependant, le terme „transmission de fonds“ inclut un transfert de fonds et est la contrepartie d’un transfert de fonds dans le contexte des institutions financières non bancaires. Pour lever efficacement toute ambiguïté laissée dans l’UCC qui définit l’argent comme „un moyen d’échange actuellement autorisé ou adopté par un gouvernement national ou étranger“, cette modification proposée „préciserait explicitement que les ordres de paiement et les ordres de transmission comprennent toute instruction de l’expéditeur de transmettre des CVC ou tout actif numérique ayant cours légal à un destinataire“.

Dans le but de prendre en compte les points de vue des groupes industriels sur la règle des voyages et l’idée de pouvoir fournir des commentaires publics sur cette règle, Sites déclare : „C’est formidable de voir que FinCEN prend au sérieux les contributions des groupes industriels“. La publication officielle dans le Federal Register est prévue pour le mardi 27 octobre. Les parties intéressées n’auront que 30 jours à compter de cette date pour répondre aux commentaires du public avant que les agences ne publient la règle finale. Le projet de proposition peut être consulté ici.

DeFi – Aave protocol raises $ 25m from Blockchain.com and others

Aave, one of the most important decentralized finance (DeFi) protocols, has just raised an additional $ 25 million from Blockchain.com Ventures, Blockchain Capital and Standard Crypto. DeFi definitely seems far from running out of steam and Aave continues to conquer the sector.

The Aave protocol impresses again

Yesterday, October 12, the Aave protocol announced via the media Bitcoin Machine scam that it had raised an additional $ 25 million for the development of its cryptocurrency lending project focusing on decentralized finance (DeFi).

This funding round was led by Blockchain.com Ventures , the investment arm of the famous crypto-wallet provider. Blockchain Capital and Standard Crypto also participated in this fundraising.

Stani Kulechov , CEO of Aave, said the new shareholder entities will participate in the staking and governance of the protocol . In addition, Aave would now begin a real rapprochement with institutions:

“Aave has raised funds from strategic investors in order to bring DeFi closer to institutional use and to expand the size of the team to serve the growth of Asian markets,” he added.

This additional funding is on top of the $ 24 million , including $ 16.5 million raised in 2017 during a public fundraiser and $ 7.5 million collected from several investment funds in July 2020.

A project in great shape

The performance of the Aave protocol is no longer to be proven , both from a fundamental point of view and in terms of the progress of its token, the LEND .

Moreover, since the beginning of October, the protocol has entered the migration phase of its LEND token, the ecosystem moving to a new token, the AAVE .

According to the team, the AAVE token will allow the community to have more weight in the decisions to be made for the future developments of the protocol, with the aim of increasing decentralization .

„Aave is now moving towards AaveDAO, which means that after the migration from LEND to the AAVE, anyone can integrate new features into the protocol with the Aave team, which allows for decentralization. effectively development and governance, ”explained Stani Kulechov.

To this day, Aave still dominates the DeFi landscape as much, with it being the 3rd largest protocol with the highest total value locked, $ 1.16 billion .

Last August, Aave also created a surprise, obtaining a license to establish electronic money in the United Kingdom .

Such authorization directly provided by the UK regulator gives Aave the ability to offer payment services, just like those of Coinbase and Revolut .

To sum up, the Aave protocol is without a doubt one of the most promising DeFi projects . Despite its daunting performance over the past few months, the arrival of the AAVE token and this additional fundraising has once again strengthened the ecosystem.

The team still has great things to offer the project community, and the AAVE token could once again climb the ranks of the most capitalized cryptocurrencies on the market.

Erwarten, dass Ethereum den zweiten Platz verliert

Bericht: Erwarten, dass Ethereum im Jahr 2021 den zweiten Platz an Tether (USDT) verliert

Schnelle Aufnahme:

  • Das Team von Bloomberg hat vorausgesagt, dass Ethereum bis zum nächsten Jahr die Nummer 2 an Tether (USDT) verlieren könnte.
  • Zunehmende Nachfrage und Annahme von Stablecoins ist die Hauptursache für den Aufstieg von Tether
  • Stabilmünzen sind ein Vorläufer der CBDCs und werden höchstwahrscheinlich dauerhafter sein als Altmünzen
  • Ethereum hat im Vergleich zu Tether seit 2017 eine relativ stagnierende Marktkapitalisierung

Das Team von Bitcoin Circuit hat den Crypto Outlook-Bericht für Oktober veröffentlicht, in dem es vorhersagt, dass Tether (USDT) höchstwahrscheinlich Ethereum von der Nummer zwei nach Marktkapitalisierung verdrängen wird.

Der Bericht erklärt, dass es eine wachsende Nachfrage sowohl nach Bitcoin als auch nach Krypto-Assets gibt, die dem Dollar ähneln. Wenn sich dieser Trend durchsetzt, wird USDT auf jeden Fall weiter wachsen. Darüber hinaus ist die vermehrte Annahme von stabilen Münzen auch ein starkes Signal dafür, dass in naher Zukunft digitale Währungen der Zentralbank eingeführt werden.

Erwarten Sie Bitcoin #1, Tether #2 im Jahr 2021, wenn die Trends gleich bleiben

Die Nachfrage nach einer digitalen Version von Gold (Bitcoin) und einem Krypto-Asset wie dem Dollar deutet darauf hin, dass die Marktkapitalisierung von Tether im nächsten Jahr die von Ethereum übertreffen könnte, wenn sich die aktuellen Trends durchsetzen.

Die zunehmende Verbreitung stabiler Münzen ist wahrscheinlich ein Vorläufer für die digitalen Währungen der Zentralbanken und verspricht dauerhafter zu sein als die spekulativen Exzesse der Alt-Münzen. Der rasche Anstieg der Marktobergrenze für stabile Münzen deutet darauf hin, dass digitale Währungen der Zentralbanken (CBDCs) unserer Ansicht nach eine Frage der Zeit sind.

Die Marktkapitalisierung von Ethereum stagniert seit 2017

In Bezug auf die Popularität der Stable Coin of Tether (USDT) erklärte der Bericht weiter, dass es eines Großereignisses bedürfe, um die zunehmende Verbreitung von Tether zu stoppen, das auf dem Weg ist, Ethereum in Bezug auf die Marktkapitalisierung zu verdrängen.

Zudem stagniert die Marktkapitalisierung laut Bitcoin Circuit der ETH seit 2017 mehr oder weniger, was Tether die Möglichkeit bietet, die Nummer 2 zu werden.

Es dürfte etwas Bedeutsames nötig sein, um die zunehmende Akzeptanz von Tether, der stabilsten Münze, aufzuhalten, die sich aufgrund des Regressionstrends seit Anfang 2019 in etwas weniger als einem Jahr der Kapitalisierung von Ethereum annähern wird.

Unser Chart zeigt die stagnierende Marktkapitalisierung von Ethereum seit 2017 im Vergleich zum rasch steigenden Tether, der Anfang Oktober mit fast 16 Milliarden Dollar einen neuen Höchststand erreicht hat.

Europol tracks criminals‘ bitcoins – Wasabi Wallet, Samourai Wallet and their BTC mixers, the ’new threat‘

Cryptos Under Watch – Financial and law enforcement authorities around the world are definitely not very fond of bitcoin mixing services or so-called „anonymous“ cryptocurrencies. Europol’s services explain that they follow very closely the activities linked to these confidential blockchain transactions on immediate-edge.net.

Mixing bitcoins: a puzzle for investigators

The European police authority Europol has just published a new report entitled „Assessment of the threat posed by organized crime on the Internet“ .

As you might expect, a chapter is devoted to cryptocurrencies , and its title is unequivocal:

“Cryptocurrencies facilitate payments for all forms of cybercrime. “

This sets the tone from the start, and the rest is just as accusing, especially for mixing services that allow bitcoin transactions to be mixed to make them difficult to track:

“(…) Wallets offering privacy protection services using ‚coinjoin‘ concepts (eg Wasabi and Samurai wallets ) have emerged as a major threat, in addition to well-established centralized mixers. “

Bitcoin loses ground on the darknet to anonymous cryptos

Europol recognizes, however, that criminal activities now represent only a tiny fraction of transactions, when compared to legitimate exchanges.

The report thus admits that, while before 2013 “criminal” transactions represented 20% of the total, in 2019 they only represented 1.1% of transactions on blockchains.

Another change noticed by the police service: while the black markets of the Dark Web relied almost exclusively on Bitcoin (BTC) until 2013, the offer has since diversified:

“(…) In recent years the situation has changed. A growing number of markets have understood the advantage of offering several cryptocurrency alternatives, including Litecoin (LTC), Ethereum (ETH), Monero (XMR), Zcash (ZEC), and Dash (DASH). While bitcoin remains the most popular means of payment (mainly for its wide adoption, reputation and ease of use), the use of anonymity-promoting cryptos has increased (…). „

Thus, the top trio of cryptocurrencies more and more popular on the darknet would be, in order, Monero , Zcash and Dash . Europol recognizes that all of these cryptos can „constitute a considerable obstacle to law enforcement investigations“ .

LES SHORTS BITCOIN POURRAIENT BIENTÔT ÊTRE „PIÉGÉS“ PAR LES TAUREAUX QUI RALENTISSENT LA DESCENTE DE BTC

Le prix de Bitcoin Future a trouvé une certaine stabilité après la récente vente sur le marché qui a contribué à le faire passer d’un sommet de 11 200 dollars à un creux de 10 400 dollars.

Les taureaux se gardent bien d’y voir un autre inconvénient à court terme en ce moment.

Il est possible que les vendeurs puissent continuer à pousser le marché à la baisse à court terme, car les turbulences du marché boursier constituent un contexte idéal pour les baisses.

Un analyste note cependant que la réponse discrète de la cryptocouronne à l’immense pression de vente observée à l’approche de la clôture quotidienne de la CTB est un signe positif.

Il note même que cela pourrait indiquer qu’une poussée vers le haut est imminente, et que les ours verront bientôt leurs positions courtes se faire „piéger“.

Bitcoin et l’ensemble du marché des cryptocurrences sont actuellement pris dans une crise de négociation latérale. Il est important de noter que les altcoins suivent fermement l’exemple de la CTB, et leur prochaine tendance peut dépendre entièrement de la cryptocarte de référence.

Pour que les perspectives à moyen terme de Bitcoin restent fermement haussières, il est impératif que les haussiers inversent maintenant leur récente tendance à la baisse ou qu’ils défendent leur soutien de 10 200 $ et déclenchent un renversement de tendance.

Un trader pense que les taureaux pourraient bientôt reprendre le contrôle des perspectives à court terme de Bitcoin.

BITCOIN ENTRE DANS UNE PHASE DE TURBULENCES SUITE À UNE FORTE VENTE

La semaine dernière, les taureaux ont tenté d’inverser la tendance à la baisse de Bitcoin en faisant monter la cryptocouronne à 11 200 dollars.

La CTB a été confrontée à un refus à ce niveau de prix, ce qui l’a amenée à se déplacer latéralement pendant une longue période.

Cette consolidation a fini par entraîner un fort mouvement à la baisse. Elle a finalement plongé à un plancher de 10 400 $ avant de trouver un soutien solide.

Aujourd’hui, Bitcoin se négocie à un poil au-dessus de ces bas niveaux, à son prix actuel de 10 500 dollars.

ANALYSTE : BTC DEVRAIT ASSISTER À UN RALLYE DE SOULAGEMENT CAR LES DERNIERS SHORTS RISQUENT DE SE FAIRE PIÉGER

En parlant de la tendance que Bitcoin pourrait avoir à court terme, un éminent analyste a expliqué qu’il s’orientait vers un rallye de secours qui piège les retardataires.

„La CTB voit probablement un soulagement dans un avenir proche. C’est une bonne nouvelle pour la fin de la session d’hier. Si vous voulez mon avis, cela semble être un moyen optimal de mettre en place un piège pour tout short systématique qui obtiendrait le feu vert à ce moment-là“, a-t-il expliqué.

Si cela se produit, les taureaux doivent surmonter la région la moins chère – 11 000 dollars. Un autre refus serait sinistre pour les perspectives à moyen terme de Bitcoin.